Montage de la poignée : Conseils et étapes pour un montage réussi

Montage de la poignée : Conseils et étapes pour un montage réussi

Apprenez à monter la poignée de votre canne à pêche étape par étape. Les techniques et les étapes essentielles pour un montage réussi.

Sur notre vidéo de tutoriel, vous allez pouvoir découvrir le montage d'une poignée de canne à pêche :

Cette poignée est montée avec le carbone apparent entre le porte-moulinet et le talon, c'est ce qu'on appelle un montage "split-grip". La partie située à gauche de la vidéo est le talon avec une partie en PVC pour poser la canne (le butt), une bague pour l'esthétique et le talon (d'une manière générale, il faut savoir que tout ce qui est situé derrière le porte-moulinet est appelé "rear grip").

Ensuite, vous avez une bague qui sera située sous le porte-moulinet de type IPS, customisée en noir par la marque Matagi. Vous avez également un shim (cale collée dans le porte-moulinet pour compenser l'épaisseur de diamètre avec le blank). Pour terminer, vous aurez besoin d'un quick lock et d'une dernière bague.

Comment choisir les bagues composant votre poignée ?

Faites-vous un plan représentant votre poignée à partir d'une ligne. Si vous choisissez vos bagues sur notre boutique, vous verrez que tous les blanks et éléments sont côtés au niveau de leur longueur et diamètre intérieur. Donc, suivant la poignée que vous voulez vous composer, retournez sur la fiche produit du blank et vous trouverez toutes les bagues correspondant au diamètre de votre blank.

Mesure du blank

Ce qui va être important de faire, avant de coller les éléments, c'est de prendre des repères pour venir griffer au papier de verre les parties qui vont être encollées de manière à maximiser la tenue de vos collages. Il faut griffer au papier de verre assez fin pour que l'époxy (colle pour le montage de votre canne) vienne bien adhérer partout.

Reamez vos pièces

Il vous faudra reamer votre talon et vos autres pièces avec un reamer de taille adaptée afin de les préparer à être collées (commencez toujours par reamer du côté du talon, puisque l'on enfile les éléments par le scion). Pour reamer, il faut faire attention à être bien centré et impérativement présenter sa pièce avant l'encollage.

Collage du talon

  • Faire un mélange de colle dosé à 50/50. Mélangez bien, appliquez la colle et faites coulisser le talon sur la partie encollée. Nettoyez l'excédent de colle et mettez en pression le butt pendant l'encollage.
  • Il est ensuite nécessaire de coller le shim dans le porte-moulinet et patientez afin que la colle sèche pour pouvoir ensuite reamer le shim et venir le positionner à l'endroit choisi.
  • Collez maintenant la bague au-dessus du talon (cf vidéo 7min45).
  • Reamez le shim et collez le grip du porte-moulinet au porte-moulinet (détail du collage à 11min30).

Préparation du quick lock et du filage

L'objectif est de raccourcir le quick lock pour avoir le doigt en contact sur le blank. Pour cela, il faut couper le kdps et le grip afin qu'ils viennent serrer le pied du porte-moulinet.

  • Coupez le kdps et le grip à l'aide d'un cutter.
  • Collez le grip, le kdps et la bague (14min10).
  • Coupez le filetage.

Encollage du porte-moulinet

  • Placez le porte-moulinet dans l'axe repéré lors de la prise de l'épine du blank.
  • Vissez le quick lock et patientez quelques temps afin que les derniers collages puissent prendre.

En lire plus

Trouver le sens naturel du blank
La carte de France des barrages, écluses et seuils

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.