Rencontres halieutiques Bretonnes du lac Saint Michel 2018

Rencontres halieutiques Bretonnes du lac Saint Michel 2018

Retour sur les Rencontres Halieutiques Bretonnes du Lac Saint-Michel 2018. Découvrez les activités, les compétitions et les rencontres marquantes de cet événement mémorable pour les passionnés de pêche.

Rencontres halieutiques Bretonnes du lac Saint Michel 2018

[caption id="attachment_1528" align="aligncenter" width="800"] Premier brochet maillé mesuré et remis à l’eau, nous sommes contents ! Et ce n’est que le début ![/caption]
Depuis quelques années maintenant, le lac Saint Michel, lieu faisant fantasmer de nombreux pêcheurs de brochets à travers la France, devient un lieu de rencontre et de partage pour les rencontres halieutiques Bretonnes. Cette compétition de pêche organisée par la Fédé 29 et les AAPPMA locales autorise toutes les méthodes de pêche dynamiques du carnassier : leurre, mouche, tirette, mort manier, etc et se déroule sur l’eau (en kayak, en float tube ou en bateau en propulsion électrique) et en équipe de deux. Cette édition a rassemblé près de 80 compétiteurs le 26 mai dernier. Et depuis le temps que je souhaitais m’y mesurer, j’ai participé à cette édition avec Christophe Thepaut en formant une équipe Rodhouse/Delalande.

Une vraie destination pêche !

Le lac Saint Michel représente une vraie destination pêche connue à travers la France pour la présence de ses nombreux brochets plus que métrés, ses grosses truites arc-en-ciel (lâchées régulièrement), son paysage irlandais tourbeux, et l’atmosphère dégagée par le reste de la première centrale nucléaire française à l’origine de cette retenue d’eau. Classé Grand Lac Intérieur avec ses 450 hectares niché au cœur des Monts d'Arrée, une gestion patrimoniale de la population de brochets et une réglementation adaptée permettent de rêver à de superbes parties de pêche ! Mais croyez-moi, les poissons, bien que très nombreux, se méritent et ce lac ne se livre pas aussi facilement … la persévérance est de mise !

C’est parti !

Arrivés à 7h15, nous entamons la préparation de l’embarcation sous des nuées de petites bêtes qui vous dévorent le visage en vous rendant fou … "Varicelle style" assuré ! Je sors les différents éléments de mon petit zodiac vintage qui a l’avantage de loger dans le coffre de ma petite voiture, et c’est parti pour une séance de gonflage ! De bon matin, ça fait du bien ! Mon bateau fait bien petit et miteux à côté de ceux présents sur place … et forcément provoque quelques sourires. Ça nous fait sourire aussi !
Puis organisation du boat : quand t’as pas de place et bien tu prévois le minimum ! Pour ma part, j’embarque deux cannes : RCLB 70XL de chez Rainshadow et SJ706-1 Delta de chez North Fork Composites, toutes deux montées en casting pour la recherche du brochet. Christophe, lui, embarque deux cannes lights pour viser les truites et perches. Deux-trois boîtes de leurres, les deepers, un petit sondeur Lowrance, le casse-croûte viennent compléter la charge embarquée. Après un petit café et quelques croissants, Boot entame le briefing avant de lancer la compétition de 8 heures de pêche non-stop !
[caption id="attachment_1526" align="aligncenter" width="800"] Trout party ! Une des plus belles mise au sec ce jour-là ! Quotas rapidement remplis, Christophe est un chef ![/caption]
À 9h00, le départ est sonné. Ni Christophe ni moi n’avons la prétention de connaître ce lac … si complexe à appréhender, mais nous avons tous deux déjà passé de nombreuses heures sur ces eaux et avons une stratégie bien rodée avant d’entamer l’épreuve ! Du coup, cap sur une tourbière bien connue pour boucler rapidement le quota de 2 truites. Mon petit zod’ fend la surface de l’eau et nous arrivons dans les 1er sur zone. Christophe est dans son élément et il ne tardera pas à rentrer 1, puis 2, puis 3, puis 4 truites ! Elles sont survitaminées ! Nous validons ainsi 2 très beaux poissons de 56 et 58cm. Pendant ce temps, j’essayais déjà d’ouvrir le quota brochets (entre 2 séances d’épuissettage) mais sans réussite …
[caption id="attachment_1523" align="aligncenter" width="1000"] Premier brochet maillé ! Pas un monstre, mais un poisson en pleine santé, le début de l’espoir ![/caption]
Il est maintenant 9h50 et nous pensons ne pas pouvoir améliorer vraiment le score truite … Nous entamons alors la deuxième étape du plan : nous consacrer aux brochets. Nous voilà alors en route vers une zone en bordure que je connais bien pour m’avoir délivré quelques brochets par le passé. Le vent est favorable, la dérive est propre. Rapidement, j’ouvre le bal avec un petit brochet de 66cm au shad teez (à qu’il est bon ce leurre !). Christophe, au sandra, se prend un premier refus au bateau, mais finit par piquer un poisson de 66cm. On est heureux ! 2 brochets de validés sur le quotas de 3 avant 11h, on commence à y croire ! En insistant encore un peu, je finis par prendre un zizi broc’ mais clairement trop petit pour compter …
[caption id="attachment_1524" align="aligncenter" width="1000"] Deuxième brochet maillé, en route pour la victoire ! Il ne faut rien lâcher ![/caption]
12h00, nous avons 2 espèces sur 3 et presque 2 quotas de remplis. Le lac St Mich’ abrite également une belle population de perches et capturer les 3 espèces permet d’avoir un bonus de point non négligeable. Nous passons alors à l’étape 3 de notre stratégie ! Direction une baie que Christophe connaît pour ses perches. Pendant que l’on enchaîne les dérives à leur recherche, je continue de pêcher le brochet. Après un bon passage à vide, Christophe valide de justesse une perche ! Yes !!! Mission remplie ! Nous sommes contents ! Mais nous ne lâchons rien et courrons après ce troisième brochet en rêvant au gros poisson …
[caption id="attachment_1525" align="aligncenter" width="800"] Un zizi broc’ bien gourmand ^^ pris sous le bateau et directement dropé au ferrage ! Pauvre bébé … ça lui apprendra à avoir les yeux plus gros que le ventre ![/caption]
Il est alors 14h00 et un orage s’abat sur nous. Les lancers s’enchaînent, mais aucune vraie touche ne casse cette monotonie … Sous le déluge, dur de tenir le cap … et je ne vous parle même pas du vent ! Imaginez-vous pêcher les bordures en gérant les dérives au genou avec un vent instable ! Mais nous tenons bon, c’est le lac Saint Michel, nous savions que ça allait être dur … Et même si la pluie a fini par cesser la pêche resta ainsi difficile jusqu’à la fin de la compétition sans prise de nouveau poisson … juste quelques refus frustrants !
Sonne 17h00, il est temps de faire route jusqu’au point de départ, nous sommes rincés …
Nous savons que le classement va être serré en tête de liste, beaucoup de brochets ont été pris ce jour-là, et de très beaux poissons (3 supérieurs à 90cm) ! Mais nous y croyons toujours. 18h30, le classement est annoncé. Petit à petit, nous nous rapprochons du podium. Nous y sommes ! À l’annonce de la deuxième place, le coeur s’emballe … et nous sommes premiers ! Je vous laisse imaginer notre joie ! Gagner une compétition n’est pas toujours facile … mais gagner St Mich’, pour moi, c’est un réel accomplissement ! Une victoire qui me restera en mémoire !
[caption id="attachment_1527" align="aligncenter" width="1000"] Le podium ! Je n’énoncerais pas tous les noms, faute de les connaître … Mais je précise que le big fish est attribué à la prise d’un beau brochet de 1m02 quand même ![/caption]
Voilà le récit d’une journée basée sur le travail d’équipe, la bonne humeur et les poissons. Elle s’est bien entendu terminée autour de quelques verres pour fêter tout ça !
Classements des 5 premières équipes
Classement
Équipe
Points
1
Rodhouse/Delalande
3182
2
C’est comme ça
3003
3
Pondi Carna
2234
4
Les Lascars
1821
5
Les Péchous
1638
Et, au passage, moralité de l’histoire : ce n’est pas la taille qui compte … ? (je parle du bateau hein ?!)
Quelques remerciements
Nous voudrions conclure ce billet par quelques remerciements, à l’organisation et à la ville de Brennilis pour cette compétition amicale qui se déroule dans d’excellentes conditions ! Merci aussi aux différents commissaires, aux photographes (Stéph’, Pierre, et Sonia), et à Stéph’ pour son épuisette magique ! St Mich’, nous reviendrons !
Et pour lire un peu plus sur l’événement

En lire plus

La pêche aux Seychelles
Le paradis du pêcheur : l'Extremadura

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.