Education

Guide pratique : Pose simplifiée des anneaux

Guide pratique : Pose simplifiée des anneaux

Tutoriel : Comment simplifier la pose des anneaux ?

Ça y est, votre pack d'anneau est sélectionné, votre répartition est calée et vous voila prêt à vous lancer. Oui mais voila, quelques difficultés font leurs apparitions. Le fil ne monte pas correctement sur la patte de l'anneau, et le tunnel n'est pas si facile que ça à poser : ah le fameux tunnel de KT4 sur le scion d'une UL, un grand moment de crise de nerfs....

Pour ma part j'ai essayé pas mal d'astuces pour le placement des anneaux : technique de la colle thermofusible, scotch, gaine thermo, élastiques... avec plus ou moins de réussite selon les techniques.

En affinant mon process je suis finalement arrivé à cette façon de procéder. C'est celle que j'utilise quand j'initie des débutants au montage de canne, et la réponse est souvent la même : "C'est tout simple finalement !"

Cette façon de faire demande un peu de temps de préparation mais une fois tous les anneaux préparés et pré alignés, on peut enchaîner très rapidement.

Niveau de difficulté :

Matériel :

Tout d'abord voici une check list du matériel à utiliser. Rien de bien sorcier, vous devez normalement tout avoir chez vous ou sur la boutique de Rodhouse.

[caption id="attachment_1179" align="aligncenter" width="640"]Matériel ligature Rodhouse Il est très facile de se procurer le matériel nécessaire à la réalisation d'une ligature.[/caption]

- une lime et/ou du papier de verre pour préparer la patte de l'anneau ; - une lame de rasoir ; - un crayon blanc pour marquer le blank ; - du scotch de peintre ; - des élastiques de bureau - de la gaine latex, j'utilise à titre perso des élastiques dentaire qui font le même boulot ; - des anneaux !

Pose d'un gros anneau :

On va commencer en douceur avec la pose d'un gros anneau.

La première étape consiste à préparer la patte de l'anneau avec la lime et le papier de verre. L'idée est poncer légèrement la patte de l'anneau en biseau afin de faciliter la montée du fil à ligature dessus. Je commence en général avec la lime et je finis au papier de verre (grain 400) afin d'éviter d'avoir des bords tranchants qui abîmeront le fil. Je réitère cette préparation pour les anneaux de réduction et les anneaux du tunnel selon leur taille. Ici les anneaux de 6 vont être préparés, je ne vais pas toucher aux anneaux de 4.

Voici donc notre anneau brut de finition et préparé (1 et 2).

Astuce du pro-staff : Voici une petite astuce toute simple afin de limiter les reflets de la patte de l'anneau sous le fil noir si votre ligature est mal packée. Il suffit, une fois la patte de l'anneau préparée, de passer un coup de marqueur noir indélébile sur la patte et de laisser sécher quelques minutes (3). De cette façon la patte sera beaucoup plus discrète sous votre ligature (quelqu'un a dit maniaque?).
[caption id="attachment_1180" align="aligncenter" width="640"]Ligature Rodhouse Préparation de l'anneau avant la ligature afin de simplifier la montée du fil sur la patte.[/caption]

Revenons à notre gros anneau de réduction, le blank est marqué avec le crayon (1). On voit ici clairement l'épine ainsi que l'emplacement de l'anneau. On va procéder de la façon suivante : faire un enroulement de scotch sur le blank pour former une butée (2). Au passage j'en profite pour marquer à nouveau l'épine sur le scotch, ça facilitera la pose de l'anneau. J'en profite pour préparer tous mes anneaux de la même façon, avec le scotch pré-découpé ça va très vite.

Une fois mon scotch posé je vais placer mon anneau. J'utilise des élastiques de bureau sur lesquels je fais un nœud tout simple (3). J'en mets deux pour les gros anneaux. Afin de faciliter la pose du fil, l'anneau doit chevaucher très légèrement le scotch afin de plaquer efficacement la patte de l'anneau contre le blank (4).

[caption id="attachment_1181" align="aligncenter" width="640"]Ligature Rodhouse Attention, il faut aligner la céramique de l'anneau avec le trait de crayon, pas la patte de l'anneau (photo 4).[/caption]

Je commence ma ligature au plus près de la patte de l'anneau (1). Plus la taille de fil utilisé est petite, plus c'est compliqué. Avec des tailles plus grosses c'est encore plus simple, résultat : ça monte tout seul dessus!

Une fois bien avancé on coupe le premier élastique (2), puis le second (3) et on enlève le scotch (4).

Ligature Rodhouse

Finition de la ligature :

Pour finir la ligature j'utilise une boucle réalisée dans une chute de tresse : ça glisse mieux que le fil à ligature et c'est plus résistant (1). Si vous êtes sur de votre alignement voici une petite astuce pour finir la ligature de façon ultra propre.

(2) : On tend et bloque le fil très légèrement sous la ligature, à peine un millimètre. (3) : On coupe quasiment à raz, on laisse environ 1 à 2 mm de il (4) : On tire à 45°, l'excédent de fil va se retrouver bloqué sous la ligature, pas besoin de couper le fil et surtout pas de picot disgracieux.

[caption id="attachment_1183" align="aligncenter" width="640"]Ligature Rodhouse En utilisant cette technique, la ligature est terminée parfaitement.[/caption]

Une fois la ligature finie j'enlève les traces de crayon sur le blank en faisant des allers retours avec une boucle de fil.

Ligature Rodhouse

Pose d'un petit anneau :

Pour les petits anneaux du tunnel, je procède exactement de la même façon en mettant simplement un seul morceau d'élastique. En revanche au moment de finir la ligature je laisse toujours un excédent de fil dépasser : en effet cela facilite l'alignement du tunnel. Si vous coupez à raz votre fil une fois la ligature finie, il y a des risques que celle ci se défasse quand vous alignerez les anneaux du tunnel. En laissant un excédent de fil vous pouvez aligner votre tunnel sans crainte et couper l'excédent une fois l'alignement validé.

Ligature Rodhouse

Passons aux très petits anneaux maintenant. Globalement l'approche est identique mais la pose est généralement plus compliquée car la patte de l'anneau est vraiment petite. Poser ça sur le scion d'une UL relève parfois du casse-tête. Voici comment je procède : j'enfile mes élastiques dentaires ou mes rondelles de tubing sur le blank (1). A défaut un élastique classique fera l'affaire mais il faudra qu'il soit vraiment fin. Une fois mes élastiques enfilés, je fais mes enroulements de scotch sur mes marques et je positionne mes anneaux (2). Je positionne l'élastique au milieu de la patte pour commencer la ligature afin de bien le plaquer, puis je le décale vers la céramique au fur et à mesure (3). Une fois mes anneaux positionnés la ligature n'est plus qu'une formalité. Comme d'habitude on démarre au plus près de la patte de l'anneau et on laisse un bout de fil dépasser une fois la ligature achevée afin de bien aligner le tunnel (4).

Ligature Rodhouse

Une fois vos ligatures achevées et alignées, n'oubliez pas d'utiliser un brunissoir (ou un ongle à défaut) afin de packer (resserrer) vos ligatures. Enfin, un léger coup de briquet afin de brûler les fibres dépassant du fil et le tour est joué !

En lire plus

Focus sur le NFC CB 704 : la canne crankbait qui donne le sourire !
Pêcher en nymphe à vue avec la Rainshadow Eternity 905

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.